Vendre ses créations et oeuvres pour en vivre


Comment savoir si vous pouvez vendre vos oeuvres et espérer en vivre ?

Vous vous êtes souvent demandé si vous pouviez vendre vos oeuvres et créations ? C’est votre passion mais pas votre gagne-pain : vous avez un métier, un petit boulot, un job alimentaire mais au fond ce dont vous rêvez c’est vivre de votre art.

Vous êtes plutôt terre à terre et puis vous pensez aux factures à payer, aux enfants, au quotidien qu’il serait difficile de changer pour enfin gagner de l’argent grâce à vos créations.

Toutefois, vous vous dites que vous êtes créatif, que vous avez du talent (on vous le répète souvent) et vous avez envie d’y croire.

Vous avez déjà vendu quelques oeuvres à des amis, des connaissances, des membres de votre famille. Pourquoi pas élargir à des inconnus à qui votre travail pourrait plaire ?

Si vous vous posez la question, d’autres questions ont aussi du vous venir à l’esprit. Et je sais de quoi je parle car je suis aussi passée par là. Et aujourd’hui je vis moi-même de mes passions (car oui, j’en ai plusieurs : le dessin, la peinture, le design et l’écriture, et oui : j’en vis actuellement.)

La première question c’est : est-ce que j’arriverai à en vivre ?

Ensuite, on se demande si on aimerait en faire un vrai métier : c’est à dire faire ça tout le temps ? (dans mon cas je jongle entre mes passions, mais vous ?)

 

Evidemment, on se demande si cela plairait à d’autres personnes que les membres de notre famille et nos amis. (le bouche à oreille fonctionne très bien, sachez-le)

Et pour finir, au moment où on a décidé de se lancer, on pense à des questions plus concrètes, du genre : comment créer une entreprise pour pouvoir vendre ses créations ?

On va voir ensemble comment répondre à toutes ces questions.

Si vous êtes déjà sûr de vous quant à savoir si vous souhaitez vraiment en faire votre métier et si vous avez assez confiance en vous pour vous dire que vos oeuvres pourraient plaire, on va commencer par rentrer dans le vif du sujet : vendre vos oeuvres. Voir aussi : Comment vendre ses tableaux en ligne (qui en fait concerne toutes sortes d’oeuvres : photo, peinture, sculpture…)

Vous êtes un particulier : comment légaliser votre activité pour avoir le droit de vendre vos oeuvres ?

Il ne s’agit bien entendu pas de vendre vos créations n’importe où et n’importe comment car il y a un élément que vous devriez rapidement prendre en compte : c’est votre crédibilité.

L’acheteur, même s’il aime votre travail, ne vous connaît pas. Il a besoin de se dire qu’il a à faire à quelqu’un de sérieux, même si c’est de l’art. Et encore plus si c’est de l’art. Quels que soient les moyens de vendre vos oeuvres, je vous conseille de le faire bien. C’est à dire en vous enregistrant en tant qu’auto-entrepreneur.

C’est rapide et côté comptabilité assez simple à gérer. C’est même le moyen le plus simple, et c’est quelqu’un qui a du mal avec la paperasse qui vous le dit. Il n’y a rien de compliqué et vous trouverez pas mal d’infos sur le sujet sur internet. En 15 minutes votre formulaire est rempli et vous recevrez une confirmation sous 15 jours : date à laquelle vous aurez légalement le droit de vendre vos créations.

Vous avez décidé de vendre vos oeuvres, okay mais à quel prix ?

Votre but n’est plus de gagner un peu d’argent de poche en vendant vos oeuvres mais d’en vivre. C’est pourquoi la question du prix est importante.

La première question est de savoir combien vous souhaitez gagner tous les mois. Quel est votre salaire idéal ? A ce chiffre, il faut rajouter 25%. Certes les charges pour les auto-entrepreneurs sont passées à 22% mais il est préférable de voir large.

Demandez-vous combien de temps vous pensez pouvoir travailler par jour : en heures, tout en sachant sur sur ce nombre d’heures, vous devrez consacrer une partie un peu moins amusante qui consiste à gérer votre entreprise. Calculez le tout sur un mois : sur 20 jours, pas sur 30 bien sûr 😉 .

Divisez le salaire que vous vous êtes fixé par le nombre d’heures total et vous obtiendrez votre taux horaire. Si besoin ajustez-le pour arriver à un chiffre qui vous paraît raisonnable ou confortable selon vos propres exigences. Cela vous donnera déjà une idée de ce que vous gagnerez à travailler une heure à votre nouveau métier-passion.

Reste à savoir combien vendre vos produits

  • La première chose à faire est d’estimer le temps qu’il vous faut pour créer une oeuvre.
  • Puis multipliez ce temps par votre taux horaires : vous aurez ainsi votre propre coût de la main d’oeuvre.
  • Ajoutez à ce chiffre 15% correspondant à votre matériel, vos fournitures, vos matières premières.

Vous obtiendrez le prix d’une oeuvre. Il s’agit du prix minimum : libre à vous de l’augmenter. Mais ne le diminuez surtout pas.

Pour celles et ceux qui vendent déjà sur des plateformes en ligne

Vous êtes inscrit sur une plateforme ou une place de marché pour vendre vos oeuvres et vous vendez déjà. Apprenez à connaître vos acheteurs : cela vous aidera à cibler votre clientèle type. Si vous êtes un artiste ou un créatif, vous savez qu’il y a dans l’art une histoire de goût, assez subjective : vous ne vendez pas un produit qui répond à un besoin mais à une envie.

Vous vous adressez aux émotions de chacun et non pas à leurs problèmes pour y apporter une solution. Si vous êtes déjà actif sur internet vous pouvez avoir une idée de ce qui se vend ou non. C’est comme cela que vous saurez faire la différence.

C’est aussi comme cela que vous réussirez à connaître votre clientèle. Vous le connaissez peut-être même déjà. Ce client aime ce que vous faites, ne cherche pas à négocier vos prix, il est attiré par votre particularité, votre style. Pensez-y et n’hésitez pas à le décrire sur une feuille.

Créez une communauté autour de vous

Si pour le moment vous n’êtes seulement inscrit que sur des plateformes de vente (ou pas du tout), il va falloir passer à l’étape suivante : celle de créer une communauté autour de vous et de vos créations. Cela peut passer par la création d’une page Facebook, d’une chaîne Youtube, d’un compte Instagram.

Faites-le : c’est indispensable et cela vous permettra de définir le profil des personnes qui sont susceptibles d’acheter vos oeuvres et créations.

Créez votre boutique ou galerie en ligne

La seconde grande étape va être de créer votre propre site internet. Et comme le but est de vendre, il s’agira non pas d’un site vitrine, mais d’une boutique en ligne, un site e-commerce sur lequel les visiteurs pourront acheter ou commander vos créations directement sur internet.

Même si vous avez des pages, des comptes et des produits en vente sur d’autres sites web, posséder votre propre site internet est indispensable. Pourquoi ?

Pour vous distinguer : c’est votre adresse, elle vous ressemble, on sait que l’on s’y rend pour vous y trouver. Les plateformes rassemblent des milliers voire des centaines de milliers de créateurs et artistes. Les pages sont standardisées : le design est le plus banal possible pour que tout le monde s’y retrouve. Mais vous n’êtes pas tout le monde. Et vos clients non plus. Créer une boutique en ligne pour vendre vos créations c’est un moyen de créer un espace qui vous appartient, rien qu’à vous et qui vous ressemble vraiment.

Créer un site internet peut être long quand on n’y connaît rien, ou cher quand on fait appel à un webdesigner. Mais j’ai la solution pour vous. Cela fait plusieurs années que j’y travaille et certains d’entre vous le savent déjà ;).

C’est justement en discutant avec vous et en répondant à vos nombreuses questions que j’ai réussi à mettre en place une formule qui puisse correspondre à vos attentes.

Si vous êtes intéressé par la création d’un site pour vendre vos oeuvres, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :

Laisser un commentaire (ça fait toujours plaisir)